Bus hydrogène, Vertigo propose une extension du programme

Vertigo a déposé une proposition d’extension du programme aux bus hydrogène. Cette extension permettrait de lever les freins liés au déploiement de la technologie hydrogène et de participer au développement d’une filière d’avenir.

Vertigo accompagne chaque jour les collectivités dans le renouvellement de leur flottes de véhicules de transports en commun. Dans ce cadre, Vertigo reçoit de plus en plus de demandes concernant l’éligibilité des bus hydrogène. Des élus, des directions des transports et des opérateurs s’intéressent chaque jour un peu plus à la technologie hydrogène.

installation hydrogène vert

Ces bus hydrogène étant des bus électriques, la question se pose quant à l’éligibilité de tels véhicules dans le programme MoéBUS. En effet, l’hydrogène permettrait de répondre à certains besoins d’exploitation et d’usage auxquels les autobus électriques à batterie ont du mal à répondre à ce jour. En effet, avec une recharge rapide et similaire dans le principe à celle du thermique, le bus hydrogène pourrait répondre à des besoins accrus d’autonomie, de continuité de service et d’adaptation à des topologies accidentées. Peu de villes se sont lancées dans le déploiement de telles lignes notamment en raison d’un coût encore très élevé de la technologie et ds infrastructures de production.

C’est dans l’optique d’accompagner les collectivités et de lever les freins liés au déploiement de cette technologie hydrogène que Vertigo étudie la possibilité d’extension. Soucieux de participer au développement d’une filière d’avenir, Vertigo a déposé une proposition d’extension programme CEE aux bus hydrogène. Cette proposition appuyée par l’AFHYPAC a été déposée auprès de l’Autorité Compétente dans le cadre des Appels à Programmes CEE 2019.

Date de publication : 11/02/2020 / F.OLIVE
Share this...
Tweet about this on Twitter
Twitter